REER et CELI : Lequel vous convient le mieux?

  Un jeune couple lit des renseignements sur un ordinateur portable.

Le lancement des comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) en 2009 a mis à la disposition des Canadiens un autre outil leur permettant de faire des économies d’impôt. Cette option a engendré un défi constant, soit la question de savoir quelle est la meilleure option entre le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou le CELI.  En vérité, ces deux outils peuvent vous aider à atteindre vos objectifs financiers. En cotisant aux deux régimes, vous pouvez maximiser vos économies d’impôt. Mais il peut être logique de privilégier une option plutôt qu’une autre en fonction de votre situation actuelle, de vos projets futurs et de votre stratégie financière globale.
Voici un sommaire des avantages de chaque option et des éléments à prendre en considération à leur égard.

Régimes enregistrés d’épargne-retraite

Un REER est un compte de placement conçu pour vous aider à épargner en vue de la retraite. Les caractéristiques d’un REER sont les suivantes:

1. Plafonds de cotisation

Les plafonds de cotisation aux REER des Canadiens continuent d’augmenter chaque année. Votre cotisation admissible correspond à 18 % de votre revenu gagné l’année précédente, jusqu’à concurrence de 26 230 $ pour 2018. Vous pourriez également être en mesure d’utiliser les droits de cotisation inutilisés des années d’imposition précédentes que vous avez reportés.

2. Cotisations déductibles du revenu imposable

Les cotisations admissibles sont déduites de votre revenu imposable brut pour l’année, et vous pourriez recevoir un remboursement d’impôt (bon nombre de personnes recommandent de réinvestir ces fonds directement dans votre REER pour l’année prochaine ou même d’en verser une portion dans votre CELI). Pour cette raison, le REER est la première option d’épargne idéale, surtout pour les personnes à revenu élevé.

3. Report de l’impôt

L’impôt sur le revenu payé sur la croissance des placements dans un REER est reporté jusqu’à ce que vous commenciez à recevoir des versements de revenu à la retraite. Les REER doivent être convertis en fonds de revenu de retraite (FRR) après l’âge de 71 ans. Les retraits d’un FRR sont entièrement imposables, de sorte que les montants des retraits annuels peuvent réduire les prestations gouvernementales de la Sécurité de la vieillesse. Les personnes qui ont un régime de retraite bien garni, qui travaillent à la retraite ou qui disposent d’importantes sources de revenus non traditionnelles peuvent envisager d’autres options d’épargne, comme un CELI, en consultation avec un conseiller financier.

Comptes d’épargne libre d’impôt

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un moyen polyvalent d’investir, car il peut être utilisé pour épargner en vue de tout objectif financier. Les caractéristiques d’un CELI sont les suivantes:

1. Plafonds de cotisation

À compter du 1er janvier 2019, si vous aviez atteint l’âge de la majorité, vous pouviez cotiser à un CELI jusqu’à concurrence du plafond de 6 000 $. Les droits de cotisation non utilisés peuvent être reportés aux années ultérieures.

2. Non imposables

Votre cotisation annuelle n’est pas déductible, et vos placements dans votre CELI peuvent croître à l’abri de l’impôt, même lorsque vous retirez des fonds du compte. Vous pouvez retirer des fonds d’un CELI en tout temps sans payer d’impôt et, surtout, les sommes retirées peuvent y être intégralement déposées de nouveau au cours des années suivantes (mais pas au cours de la même année).

3. Incidence de l’admissibilité sur les prestations gouvernementales

Le revenu gagné dans un CELI et les montants retirés n’ont aucune incidence sur votre admissibilité aux prestations et aux crédits fédéraux fondés sur le revenu, comme la Sécurité de la vieillesse ou l’Allocation canadienne pour enfants. De plus, contrairement au REER, vous n’avez pas à retirer de l’argent de votre CELI après l’âge de 71 ans; il s’agit donc d’un excellent outil d’épargne pour les aînés.

4. Considérations successorales

Vous pouvez établir que les actifs du compte seront directement transférés à votre conjoint à votre décès, tant qu’il est désigné comme bénéficiaire de votre CELI.

Le REER demeure une première option d’épargne judicieuse pour de nombreux investisseurs. Toutefois, un CELI offre des occasions de placement intéressantes pour les personnes à revenu élevé, celles qui approchent de la retraite et les personnes âgées. Il peut aussi être utile pour les investisseurs à faible revenu ou ceux qui ont besoin d’accéder à des liquidités à tout moment sans pénalité.

Nous pouvons vous aider

Edward Jones peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers.  Un conseiller financier peut vous montrer comment les CELI et les REER peuvent vous offrir une grande souplesse en matière d’épargne et la capacité d’accéder à de l’argent en cas d’urgence. Communiquez avec votre représentant en services financiers Edward Jones local pour discuter d’une stratégie financière qui vous convient.