Comme l’espérance de vie moyenne continue d’augmenter, bon nombre de personnes auront la lourde tâche de s’occuper d’un être cher vieillissant. Cette responsabilité peut sembler lourde sur les plans financier et émotionnel. Nous voulons vous aider. Cette liste de vérification peut vous aider à gérer les divers aspects dont vous devez tenir compte, tant à titre d’aidant que de bénéficiaire.

Santé et bien-être

  • Dressez ensemble la liste des professionnels de la santé, des pharmacies, des médicaments et des doses à prendre.
  • Développez un réseau d’aidants potentiels; n’oubliez pas les membres de la famille, les amis, les voisins et les professionnels de la santé.
  • Si la situation le justifie, envisagez d’acheter un système d’alerte pour demander de l’aide en cas d’urgence.
  • Discutez de l’accès aux renseignements médicaux au moyen d’une procuration relative aux soins de santé pour veiller au respect des lois sur la protection des renseignements personnels. Sans cette procuration, un fournisseur de soins de santé pourrait ne pas être en mesure de transmettre des renseignements médicaux à qui que ce soit d’autre que le patient.

Habitation

  • Si votre être cher peut continuer à vivre chez lui, faites des recherches sur les services sociaux ou les organismes religieux de sa région qui peuvent l’aider à entretenir bénévolement sa maison ou à répondre à d’autres besoins.
  • Déterminez ensemble si le milieu de vie actuel de votre être cher demeure un bon choix en matière de mobilité, de coûts et d’entretien.
  • Si votre être cher a des problèmes avec les escaliers ou d’autres obstacles, discutez des options pour améliorer l’accès et la sécurité.
  • Recueillez de l’information sur les résidences pour personnes âgées semi-autonomes et d’autres options de soins de longue durée. 
  • Informez-vous sur les niveaux de soins offerts dans les différents centres pour personnes âgées (autonomes, semi-autonomes, CHSLD, etc.) pour déterminer l’endroit qui convient le mieux à votre être cher.

Questions financières

Avec le consentement de votre être cher, voyez avec lui les aspects suivants :

  • Passez en revue ses états financiers et sa couverture d’assurance pour dresser un portrait clair de sa situation.
  • Déterminez une stratégie pour la prise de décisions financières. Déterminez qui s’occupera de la gestion financière quotidienne. Voyez si un groupe de personnes sera responsable de prendre les décisions financières plus importantes.
  • Vérifiez que tous les documents médicaux et financiers sont à jour. Remplissez tous les formulaires pertinents maintenant afin que les personnes désignées par votre être cher puissent accéder sans problème à ses comptes et à son coffre-fort. Assurez la coordination des documents de procuration existants afin de prévenir les révocations involontaires.
  • Déterminez une personne fiable avec qui communiquer à l’égard des comptes financiers de votre être cher. Cette personne ne peut pas effectuer d’opérations sur les comptes, mais sert de personne-ressource si le titulaire du compte ne peut être joint et qu’on le soupçonne d’être victime de fraude ou d’exploitation.
  • Rencontrez votre représentant en services financiers pour passer en revue votre police d’assurance vie afin de vous assurer qu’elle protège vos proches si quelque chose devait vous arriver.
  • Informez-vous sur les programmes de report ou de réduction de l’impôt foncier de sa région.
  • Établissez le service de dépôt direct des chèques de prestations dans les comptes bancaires et de courtage.
  • Informez-vous sur les prestations de retraite gouvernementales de votre être cher, comme le Régime de pensions du Canada (RPC) ou le Régime des rentes du Québec (RRQ) et la Sécurité de la vieillesse (SV).

Vérifiez quelles prestations provinciales d’assurance maladie et de soins de santé votre être cher pourrait recevoir. En voici quelques-unes :

  • Chaque province et territoire possède son propre régime d’assurance maladie. Assurez-vous de savoir ce que couvre votre régime.
  • Renseignez-vous sur les prestations offertes aux anciens combattants, s’il y a lieu.
  • Discutez de la façon dont votre être cher paiera ses propres frais, comme les primes, les franchises et les autres dépenses non couvertes.

Documents importants

  • Aidez votre être cher à trouver son testament, son testament biologique ou ses directives en matière de soins de santé, sa procuration relative à ses biens et toute fiducie qui pourrait exister. Passez-les en revue avec un avocat ou un notaire pour vous assurer qu’ils sont tous à jour et conformes aux souhaits de votre proche. Si votre être cher n’a pas ces documents, songez à rédiger les documents nécessaires.
  • Dressez la liste de tous les comptes et documents en ligne de votre être cher, comme les comptes Facebook, les comptes de courriel et les photos enregistrées dans le nuage.
  • Offrez d’accompagner votre être cher pour rencontrer un représentant en services financiers afin de passer en revue son épargne et ses placements, y compris ses comptes de fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR), son assurance vie et ses rentes. Assurez-vous que les bénéficiaires sont à jour.
  • Aidez à trouver les documents de préarrangements funéraires ou d’inhumation.

Communiquez avec nous dès aujourd’hui

Prendre soin d’un être cher vieillissant peut être une lourde responsabilité, mais vous n’avez pas à le faire seul. Nous pouvons vous aider. Communiquez avec votre représentant en services financiers Edward Jones pour déterminer les stratégies qui pourraient vous convenir. En tant que membre de votre équipe, votre représentant en services financiers peut mettre en œuvre bon nombre des options ci-dessus et évaluer différents scénarios afin que vous et votre être cher puissiez tenir compte de ces aspects importants.