Soyez à l’affût des escroqueries liées à la pandémie

Published septembre 24, 2020

D’une part, le coronavirus (COVID-19) a fait ressortir le meilleur en nous, des gens partout au pays venant en aide à autrui. D’autre part, un petit nombre de personnes tentent de profiter de la situation. Comment pouvez-vous vous prémunir contre ces escroqueries? Pour commencer, soyez au courant de trois escroqueries courantes liées au virus.

  1. Les sites Web qui prétendent vous aider à suivre l’état de la pandémie – Restez à l’affût des sites Web qui prétendent vous aider à travailler à domicile ou à fournir des ressources financières aux personnes touchées. Ces sites peuvent vous convaincre de fournir des renseignements personnels, de donner de l’argent ou de télécharger des logiciels malveillants sur votre ordinateur. Ne faites pas confiance aux agents des « services d’assistance » des technologies de l’information (TI) que vous ne connaissez pas. De plus, faites une recherche sur tout organisme obscur qui prétend aider les victimes du virus en consultant un évaluateur d’organismes de bienfaisance réputé, comme charityintelligence.ca.
  2. Des produits qui prétendent prévenir ou guérir le virus – Lorsqu’un véritable traitement contre le virus existera, il s’agira d’une grande nouvelle qui sera partagée par une organisation comme le gouvernement du Canada. D’ici là, ne tenez pas compte des prétendus « remèdes miracles ». Vous y gaspillerez votre argent et, si vous cliquez sur les pièces jointes provenant de courriels d’hameçonnage annonçant ces faux remèdes, vous risquez de fournir vos données sensibles à des escrocs.
  3. L’aide financière ou les placements « parfaits » – Le coronavirus a causé deux sources de stress distinctes, mais liées : tout d’abord, la question de la santé, puis celle de la finance et des placements. L’extrême volatilité des marchés financiers a suscité beaucoup d’inquiétude chez les investisseurs, et les escrocs en profitent pour offrir une aide financière ou des placements « sans risque » ou « garantis » qui sont « parfaits » pour cette période particulière. Encore une fois, répondre à ce type d’offres ne peut que vous causer des ennuis. Votre meilleure démarche? Vous en tenir à une stratégie de placement à long terme fondée sur vos objectifs, votre tolérance au risque et votre horizon de placement.

Une autre suggestion : Avertissez vos proches et vos amis plus âgés du risque accru d’escroqueries. Nos aînés sont habituellement les plus vulnérables à la fraude et aujourd’hui, comme ils sont plus isolés qu’auparavant, ils risquent de l’être encore davantage. Incitez-les à ne pas prendre de décisions financières soudaines et inhabituelles.

Edward Jones prend la prévention de la fraude au sérieux. Nous avons implanté des pratiques rigoureuses en matière de protection des renseignements personnels, effectuons un tri exhaustif de tous nos partenaires, testons régulièrement nos systèmes et consultons des entreprises de sécurité spécialisées.

Le présent article a été rédigé par Edward Jones à l’intention de votre représentant en services financiers Edward Jones.

Edward Jones, membre du Fonds canadien de protection des épargnants.

Nombre de mots: 479