Pouvez-vous vous préparer à la « nouvelle retraite »?

Publié le septembre 1, 2020

Les retraités de la dernière génération n’ont pas seulement cessé de travailler; bon nombre d’entre eux se sont également retirés de toutes sortes d’activités sociales et communautaires. Toutefois, de nos jours, cette étape de la vie se vit différemment : La grande cohorte des baby-boomers, et sans aucun doute les générations futures, recherche un mode de vie actif et souhaite continuer à contribuer à la collectivité et à la société. Que devez-vous savoir sur cette « nouvelle retraite »? Comment pouvez-vous vous y préparer?

Pour commencer, réfléchissez à ce que signifie être retraité aujourd’hui. Dans leur étude de 2020 intitulée Les quatre piliers de la nouvelle retraite, Edward Jones et Age Wave ont défini les quatre composantes essentielles et interreliées qui suivent, accompagnées des statistiques pertinentes, pour bien vivre la nouvelle retraite :

  • Santé – Même si la santé physique peut diminuer avec l’âge, dans les faits, l’intelligence émotionnelle – la capacité d’utiliser les émotions de façon positive – s’améliore. En effet, 48 % des baby-boomers (de 56 à 74 ans) et les deux tiers de la génération silencieuse (de 75 ans et plus) estiment que leur santé mentale est très bonne ou excellente. La bonne santé mentale de nombreux retraités peut les aider à composer avec leur santé physique. Toutefois, comme on pouvait s’y attendre, les retraités craignent davantage la maladie d’Alzheimer et les autres types de démence que les maladies physiques, y compris le cancer ou les maladies infectieuses, selon l’étude « Les quatre piliers ».
  • Famille – Sur le plan affectif, les retraités tirent leur plus grande satisfaction des relations familiales. Ils feront tout ce qu’il faut pour soutenir les membres de leur famille, même s’ils doivent sacrifier leur propre sécurité financière. En revanche, les retraités qui n’entretiennent pas de relations étroites avec leur famille et leurs amis risquent de subir les effets négatifs de l’isolement physique et social.
  • Désir d’accomplissement – 89 % des Canadiens estiment qu’il devrait y avoir plus de façons pour les retraités de mettre leurs talents et leurs connaissances au profit de leur collectivité et de la société dans son ensemble. Les retraités veulent consacrer leur temps à effectuer des activités utiles et gratifiantes – et ils sont tout à fait capables de le faire, compte tenu de leurs nombreuses années d’expérience de vie. Les retraités qui ont un fort sentiment d’accomplir quelque chose sont plus heureux et en meilleure santé et affirment jouir d’une plus grande qualité de vie.
  • Finances – Moins intéressés par l’accumulation de richesses, les retraités souhaitent davantage disposer des ressources suffisantes pour avoir la liberté de vivre leur vie comme ils l’entendent. Pourtant, plus du tiers des retraités canadiens estiment qu’il peut être encore plus difficile de gérer leur argent à la retraite que d’épargner pour la financer. De plus, les « facteurs inconnus » peuvent susciter des préoccupations : Près des trois quarts de ceux qui prévoient prendre leur retraite au cours des 10 prochaines années affirment qu’ils n’ont aucune idée des sommes qu’ils devront débourser en soins de santé et en soins de longue durée durant la retraite.

Par conséquent, si vous êtes près de la retraite et que vous considérez ces facteurs, comment pouvez-vous en tenir compte du mieux possible pour mener une vie enrichissante et pleine de sens? Vous pourriez opter pour une approche « globale » en vous posant quelques questions clés : Que voulez-vous faire de votre temps et de votre argent? Accumulez-vous les ressources nécessaires pour profiter du mode de vie que vous envisagez? Êtes-vous préparé à absorber la hausse des coûts des soins de santé au fur et à mesure que vous vieillissez? Avez-vous pris les mesures nécessaires pour maintenir votre indépendance financière et éviter d’imposer un fardeau à votre famille, au cas où vous auriez besoin de soins de longue durée? Avez-vous établi les plans successoraux nécessaires pour laisser le type d’héritage que vous souhaitez?

En réfléchissant à ces questions et à d’autres, éventuellement avec l’aide d’un professionnel de la finance, vous pouvez vous donner les moyens de vivre plus qu’une simple retraite et de commencer un nouveau chapitre stimulant de votre vie. Pour en savoir plus sur les quatre piliers de la nouvelle retraite, visitez la page www.edwardjones.ca/newretirement.

Le présent article a été rédigé par Edward Jones à l’intention de votre conseiller en investissement Edward Jones.

Edward Jones. Membre du Fonds canadien de protection des épargnants.

Edward Jones, ses employés et ses représentants en services financiers ne sont pas des spécialistes en planification successorale et ne peuvent fournir des conseils juridiques ou fiscaux. Veuillez consulter votre avocat ou un conseiller fiscal qualifié pour en savoir plus sur la planification la plus avantageuse pour vous.

Nombre de mots: 777