Actions

Lorsque vous achetez une action, vous achetez une petite partie (une part) d’une société.

Nous croyons que les actions, ainsi que les fonds communs de placement et les fonds négociés en bourse (FNB) qui les détiennent, peuvent constituer une partie intégrante d’une stratégie de placement. Les porteurs d’actions peuvent obtenir des rendements sous deux grandes formes :

  1. Gains en capital – Premièrement, les investisseurs boursiers peuvent faire de l’argent grâce à la croissance ou les gains en capital. Cela signifie que si le cours des actions augmente, la valeur de vos actions sera plus élevée. Donc, si vous les vendez à un prix supérieur à celui auquel vous les avez payées, vous conservez la différence, ce qu’on appelle un gain en capital. Le cours d’une action fluctue à la hausse ou à la baisse. Par conséquent, si vous vendez vos actions à un prix inférieur à celui que vous avez déboursé pour les acheter, vous connaîtrez une perte en capital.

  2. Dividendes – La deuxième manière de faire de l’argent consiste à recevoir un dividende de la part de la société. Les dividendes ne représentent qu’une petite partie des bénéfices de la société et ils sont généralement versés trimestriellement. Les sociétés ne sont pas tenues de verser des dividendes à leurs actionnaires, mais elles le font souvent. Il convient de noter que même les sociétés qui ont versé un dividende par le passé peuvent cesser de le faire à tout moment.

Les actions peuvent jouer un rôle important au sein de votre portefeuille pour diverses raisons, notamment:

  • Les besoins de revenu actuels ou futurs
  • Le potentiel de croissance du capital et d’accumulation du patrimoine
  • La possibilité de contrebalancer l’inflation

Vous avez l’embarras du choix, mais nous pouvons vous aider

Il existe plus de 65 000 actions dans le monde. Choisir celles qui vous conviennent peut donc s’avérer ardu. Chez Edward Jones, nous sommes très sélectifs quant aux types d’actions que nous recommandons. Nous avons recours à une approche disciplinée pour trouver les placements qui cadrent avec notre philosophie de placement. Nos recommandations sont les suivantes :

  • Opter pour la qualité
  • Diversifier
  • Investir à long terme

La qualité : les choses à faire et à ne pas faire

Comme nous privilégions les placements de qualité, nous ne faisons pas la promotion du titre le plus récent et le plus populaire dont vous avez entendu parler à la télévision hier soir. Au fil du temps, nous avons constaté que la plupart des gens qui s’engagent dans cette voie sont déçus. C’est pourquoi votre représentant en services financiers pourrait refuser de vous vendre de telles actions. Nous ne vous vendrons tout simplement pas certains placements, comme les actions cotées en cents, les produits de base et les options. Selon nous, le risque est trop élevé.

Voici pourquoi nous privilégions la qualité:

  • Rendements totaux des actions – Les sociétés qui, selon nous, peuvent verser des dividendes et les augmenter à long terme offrent des rendements plus constants et une volatilité moins élevée que les actions de qualité inférieure qui ne versent pas de dividendes.

  • Résilience lors de périodes baissières – Nous croyons que les sociétés de qualité supérieure sont habituellement en mesure de générer une croissance plus constante des bénéfices et des dividendes. Par le passé, cela les a aidées à enregistrer de meilleurs rendements en période de baisse des marchés.

Diversification – Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier

La diversification est une stratégie qui vise à vous assurer que vos placements ne sont pas concentrés dans un certain type d’actif ou secteur. Par exemple, un secteur pourrait connaître une « bulle » où les actions deviendraient surévaluées et n’auraient pas vraiment d’antécédents à observer. Cependant, des milliers d’investisseurs pourraient investir une grande partie de leurs fonds dans des actions de ce secteur. À l’éclatement de la bulle, ces investisseurs perdraient leur capital. La répartition de votre argent entre différents secteurs peut vous aider à réduire le risque auquel vous êtes exposé. Voici nos suggestions quant à la répartition de vos actions :

Pondération recommandée des obligations canadiennes

Services de communication

 

8 %

Biens de consommation de base

6 %

Services financiers

 

20 %

Industrie

 

 

10 %

Technologies

 

 

20 %

Consommation discrétionnaire 

8 %

Énergie

 

7 %

Soins de santé 

10 %

Matériaux

 

7 %

Services publics

4 %

Source : Comité des politiques de placement d’Edward Jones.

Perspective à long terme – Le temps peut jouer en votre faveur.

La qualité et la diversification sont efficaces que si vous détenez vos placements lors des périodes prospères comme les périodes plus difficiles sur le marché. Même les actions de qualité peuvent baisser si le marché recule, ce qui peut vous amener à remettre en question votre stratégie. Ne le faites pas! Concentrez-vous sur le long terme et faites preuve de rigueur pendant les périodes de volatilité à court terme. Rappelez-vous pourquoi vous investissez et consultez votre représentant Edward Jones.


Nous vous recommandons quelques stratégies pour vous aider à maintenir une rigueur et une perspective à long terme.

  • Investissements systématiques – Essayez d’investir régulièrement lorsque vous pouvez le faire. N’attendez pas le moment idéal pour investir sur le marché boursier. Cette stratégie vous permet d’acheter plus d’actions lorsque les cours sont bas et d’en acheter moins lorsqu’ils sont élevés. Il s’agit de la meilleure manière d’acheter à bas prix.

  • Réinvestissement des dividendes – Si vous n’avez pas besoin du revenu, réinvestissez vos dividendes dans le même placement ou dans un autre placement, selon ce qui convient le mieux. Cela peut vous aider à augmenter le nombre de parts que vous détenez, soit dans des actions ou des fonds communs de placement. Ainsi, lorsque le marché est en baisse, vous achetez plus d’actions.

Nous pouvons vous aider

Il est important de discuter avec votre représentant en services financiers Edward Jones de ce qui convient à votre situation particulière, incluant vos objectifs, le moment où vous voulez les atteindre et le niveau de risque que vous êtes à l’aise de prendre pour y arriver.