Prêt hypothécaire ou REER : Quelle option devriez-vous privilégier?

  Un représentant en services financiers rencontre un jeune couple.

Voilà un dilemme courant pour de nombreux Canadiens : devriez-vous plutôt rembourser votre prêt hypothécaire ou cotiser à votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER)?

Malheureusement, il n’existe aucune réponse facile ou définitive. Ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Tout dépend de votre situation particulière, sans oublier les facteurs liés à la conjoncture économique et à l’évolution des marchés financiers.

Pour vous aider à déterminer la solution la mieux adaptée à votre situation, voici six éléments à prendre en considération.

  1. Taux d’intérêt
    Combien épargnerez-vous en remboursant votre prêt hypothécaire? Vous pourriez constater que les taux d’intérêt historiquement bas favorisent plutôt les placements dans un REER. C’est parce que le remboursement d’un prêt hypothécaire à faible taux n’offre pas le même niveau d’épargne que le remboursement d’un prêt hypothécaire à taux plus élevé. Mais gardez en tête qu’à mesure que les taux augmentent, l’épargne hypothécaire pourrait redevenir plus avantageuse. Taux plus élevés et frais d’intérêt plus élevés vont de pair; cela signifie que vous épargnerez probablement davantage en réduisant ou en remboursant totalement le capital de votre prêt hypothécaire. Lorsque le moment sera venu de renouveler votre prêt hypothécaire et que les taux seront plus élevés, le montant que vous aurez à refinancer sera moindre.
     
  2. Rendement des placements
    Quel rendement pouvez-vous tirer de vos placements? Souvenez-vous qu’un REER augmente le rendement en permettant à vos placements de fructifier dans un contexte d’imposition différée. Et n’oubliez pas l’allégement fiscal immédiat qu’offre votre cotisation annuelle à un tel régime. Vous devez déterminer si les rendements futurs potentiels d’une somme forfaitaire investie dans votre REER seront supérieurs au montant épargné en remboursant votre prêt hypothécaire. Cette décision doit être guidée par une perspective à long terme, qui tient compte à la fois des taux d’intérêt et du rendement potentiels des placements.
     
  3. Autres dettes
    Si vous détenez des dettes à taux d’intérêt élevé, comme des soldes de cartes de crédit, il est habituellement logique de les rembourser avant de vous concentrer sur votre prêt hypothécaire ou votre REER.
     
  4. Votre âge
    N’oubliez pas que les cotisations à un REER à un jeune âge peuvent grandement vous aider à atteindre vos objectifs financiers à long terme. Plus tôt vous investissez dans un régime de retraite, plus longtemps votre argent fructifiera à l’abri de l’impôt.
     
  5. Autres revenus de retraite
    Si vous participez au régime de retraite de votre employeur ou que vous profitez d’autres sources de revenus futurs, il pourrait être plus logique de rembourser votre prêt hypothécaire. Une fois votre prêt hypothécaire remboursé, vous pourrez vous concentrer sur votre REER.
     
  6. Droits de cotisation à un REER inutilisés
    Les règles relatives aux REER vous permettent de compenser les droits de cotisation inutilisés. Si vous n’avez pas cotisé à votre REER au cours des dernières années, voilà un autre point dont vous devez tenir compte. Encore une fois, vous devrez évaluer si le rendement futur potentiel après avoir profité de vos droits de cotisation inutilisés sera supérieur au montant que vous auriez épargné en remboursant votre prêt hypothécaire.

Rappelez-vous que vous n’avez pas nécessairement à choisir entre rembourser votre prêt hypothécaire ou cotiser à votre REER. Pour de nombreuses personnes, le meilleur scénario est de répartir ses efforts sur ces deux plans à la fois. Par exemple, vous pourriez cotiser à votre REER chaque année, puis rembourser une partie du capital de votre prêt hypothécaire au moyen du remboursement d’impôt généré par votre cotisation à votre REER.

Consultez votre représentant en services financiers pour qu’il vous aide à évaluer vos options et à choisir la meilleure façon de procéder.

Nous pouvons vous aider

Edward Jones peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers. Communiquez avec votre représentant en services financiers Edward Jones local pour discuter d’une stratégie financière qui vous convient.