Trouver un équilibre entre l’épargne-études et l’épargne-retraite

  Une mère et son enfant font de l’exercice ensemble.

Quand vient le temps de pondérer vos différents objectifs financiers, comme la retraite et les études, faites appel à votre représentant Edward Jones. Il vous aidera à élaborer une stratégie personnalisée qui vous permettra de prioriser et de comprendre les principales considérations et les compromis qui sont en jeu. À la lumière de ce qui compte pour vous, votre représentant Edward Jones concevra une stratégie personnalisée qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Il travaillera en collaboration avec vous, mais aussi avec vos professionnels fiscaux et juridiques, tout au long de votre vie pour vous aider à garder le cap.

Votre représentant Edward Jones vous accompagnera dans le processus de la façon suivante :

  • En déterminant quelle part des dépenses d’études postsecondaires sera assumée par la famille et quelle sera l’incidence sur les autres objectifs financiers, comme la retraite.
  • En estimant le montant qui devra être épargné pour financer l’objectif et en déterminant le montant qui devra être cotisé mensuellement pour y arriver.
  • En expliquant comment le temps, le rendement et les placements systématiques peuvent influer sur votre stratégie d’épargne.
  • En exposant l’effet des frais d’études plus élevés que prévu en raison de l’inflation le jour où l’enfant commence ses études.
  • En présentant un aperçu du contexte actuel de l’aide financière, bien que son avenir soit inconnu, et en expliquant comment les différentes stratégies d’épargne peuvent avoir une incidence sur l’admissibilité à cette aide.
  • En imaginant différents scénarios qui pourraient faire dérailler la stratégie d’épargne, comme un décès prématuré ou une perte d’emploi, et en trouvant des moyens de prévoir l’imprévisible.
  • En explorant les divers instruments de placement dont pourrait se prévaloir la famille pour financer les dépenses d’études.
  • En établissant une répartition des placements adéquate en fonction de l’âge de l’enfant et de la tolérance au risque du titulaire du compte.
  • En discutant des différentes options de placement selon le degré d’engagement et l’objectif du portefeuille.
  • En établissant un calendrier de révision adéquat pour vous aider à garder le cap.

Nul besoin d’épargner pour un objectif au détriment d’un autre. Il n’existe pas de stratégie unique qui fonctionnerait pour toutes les familles. Lorsque vous évaluez vos options de placement, vous devez tenir compte de l’effet qu’auront les compromis que vous devrez faire et prioriser vos objectifs en conséquence.