Cinq conseils pour vous aider à acquérir la liberté financière

  Vue d’un lac et d’une femme savourant un café.

Le début d’une nouvelle année offre souvent l’occasion de réexaminer les façons dont nous pouvons atteindre nos objectifs; c’est aussi un excellent moment pour prendre quelques résolutions financières importantes. Peut-être que l’une de vos résolutions est d’atteindre l’indépendance financière. Que représente l’indépendance financière pour vous? La bonne nouvelle est qu’elle peut représenter tout ce que vous souhaitez. Voici cinq conseils qui vous permettront de concrétiser votre vision.

1. Soyez précis au sujet de votre objectif.

Si vous ne savez pas à quoi ressemble la liberté financière, comment saurez-vous quand vous l’aurez acquise? Couchez votre objectif sur papier et partagez-le avec votre représentant Edward Jones.

2. Payez-vous d’abord.

Si vous attendez d’avoir de l’argent supplémentaire avant d’épargner pour votre retraite, vous risquez de ne jamais y arriver. En mettant en place des cotisations automatiques à votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou compte d’épargne libre d’impôt (CELI), vous pouvez investir cet argent avant d’avoir l’occasion de le dépenser.

3. Investissez de façon appropriée.

Votre horizon de placement et votre tolérance au risque devraient vous aider à orienter vos décisions de placement. Si vous prenez trop ou trop peu de risques, vous êtes susceptible de prendre des décisions qui ne vous conviennent pas.

4. Évitez les détours financiers.

L’endettement peut retarder la réalisation de votre objectif. Plus vous êtes endetté, moins vous pouvez investir pour votre retraite. Faites attention aux grandes dépenses imprévues à court terme, comme une importante rénovation résidentielle ou la réparation coûteuse d’une voiture. Afin d’éviter de puiser dans vos placements à long terme pour payer ces dépenses imprévues, envisagez de constituer un fonds d’urgence qui vous permettrait de couvrir vos dépenses pendant trois à six mois.

5. Gardez une marge de manœuvre.

Si, pour vous, la liberté financière signifie prendre votre retraite à 62 ans et vous acheter une maison de vacances, vous serez peut-être déçu si vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs. Par contre, si vous réussissez à être souple dans le cadre de vos plans – par exemple, en travaillant quelques années de plus ou simplement en louant cette maison de vacances –, vous pourrez atteindre une liberté financière différente, mais toujours acceptable.